Get Adobe Flash player

Réglisse (racine)

La réglisse stimule le pancréas et supporte les glandes surrénales pour aider les hypoglycémiques.

Elle abaisse le taux de triglycérides, le cholestérol et augmente la tension artérielle.

La réglisse est très efficace pour protéger les parois lors d’ulcère gastrique, gastrite, ulcéres duodénaux et syndrome du côlon irritable.

Elle lutte contre la constipation, l’hépatite et prévient la cirrhose.

Elle est anti-inflammatoire lors de tendinite, rhumatisme, arthrite mais aussi anti-tussive pour rhumes, bronchites, laryngites et maux de gorge.

La glycyrrhizine (composant de la réglisse) stimule la production d’anticorps, de globules blancs et d’interféron. Elle augmente donc la résistance de l’organisme aux allergies, aux attaques virales et microbiennes.

La réglisse est une plante oestrogénique et un bon tonique utérin.

Eviter la réglisse pendant la grossesse, en cas d’hypertension, d’insuffisance rénale, d’oedème, d’hypokatiémie (manque de potassium), de traitement pharmaceutique à la cortisone et digoxin.

Limiter son utilisation par les diabétiques car elle est sucrée.

Eviter de prendre des doses trop élevées et/ou sur une trop longue durée.

Nombre de visites
Diaporama