Get Adobe Flash player

Vertus des plantes

Pour accéder à la boutique en ligne, cliquez sur ce lien :

http://www.lafeeauxherbes.fr/boutique

Profitez d’une réduction de 15 % avec le code REDUC15 pour fêter les 50 000 visites du site.

Bon à valoir sur toute la boutique pour les 10 premières commandes.

Ces écrits proviennent de mes études, de ma modeste expérience et du savoir millénaire des herboristes.

Elles ne dispensent pas d’un diagnostic médical.

Vous trouverez dans cette rubrique quelques indications sur l’utilisation traditionnelle des plantes.

 Vertus des plantes médicinales (concentrés liquides)

Achillée millefeuille L’achillée millefeuille est une plante anti-inflammatoire.Elle est très tonique.Elle fortifie l’estomac, nettoie le foie, équilibre le processus de l’appétit.C’est une plante qui est hémostatique, c’est-à-dire qu’elle arrête le sang. Elle est donc efficace dans tous les cas d’hémorragie.Elle a définitivement une action très forte au niveau du sang : varices, circulation du sang difficile, hémorroïdes. Elle a cette capacité de régénérer et de restructurer le système veineux.En outre, elle agit lors de diarrhée, d’incontinence urinaire, de diabète.Quant à la santé féminine, l’achillée aide à rééquilibrer le système utéro-ovarien. On l’utilise quand il y a absence ou encore insuffisance ou excès de menstruations, syndrome prémenstruel et règles douloureuses.Son action est progestéronique et elle est légèrement hypotensive.Lors de fièvre, le processus de sudation augmente et la fièvre baisse.
Les plantes toniques peuvent avoir un effet trop stimulant le soir selon la sensibilité de chacun. Dans ce cas là, privilégiez les prises du début de journée.
AgripaumeAgripaume L’agripaume cardiaque  est emménagogue (favorise le cycle menstruel). Elle fait partie des plantes pour la ménopause. Elle facilite aussi l’expulsion du placenta après l’accouchement.Elle tonifie le coeur lors de palpitations, d’arythmie, d’hypertension et d’artériosclérose.Elle est aussi très utile au système nerveux notamment en cas d’épilepsie (en mélange avec d’autres plantes), d’asthénie, de nervosité, dépression nerveuse, angoisse et insomnies.Enfin, elle fait valoir ses bienfaits lors d’albuminerie et de troubles de la prostate.
Ailail L’ail est antibiotique, anti-inflammatoire à condition qu’il soit consommé cru. La prise de l’ail en élixir offre tous les avantages de l’ail en évitant les désagréments éventuels digestifs : l’haleine d’ail ; puisque le produit est assimilé directement dans le tube digestif.L’ail est un tonique général très nutritif et anti-anémique. Il est une des meilleurs sources de sélénium antioxydant et de germanium : il fait donc partie des aliments prévenant le cancer.L’ail abaisse la pression sanguine trop élevée, liquéfie et nettoie le sang.Il a été prouvé scientifiquement que l’ail diminue le cholestérol total, les triglycérides, les lipoprotéines de faibles densités (LDL ou mauvais cholestérol) et augmente les lipoprotéines de hautes densités (HDL ou bon cholestérol). Il agit donc de ce fait sur l’artériosclérose.L’ail a des vertus spectaculaires : il est un excellent vermifuge, il diminue les symptômes de l’herpès et combat les maladies à champignons car il est fongicide et désinfectant.Il lutte aussi contre le staphylocoque, les virus, les bactéries…Il supporte extraordinairement le système immunitaire et assainit le système respiratoire.Il nourrit le système nerveux avec ses vitamines et oligo-éléments.Il désinfecte les voies digestives et augmente les sécrétions biliaires. Il est utile en cas de spasmes d’estomac, d’anorexie, de diverticules…Les reins et la vessie sont stimulés et nettoyés : il agit positivement sur la cystite et la rétention urinaire. Il prévient la formation des dépôts calcaires aux reins et les aide à dissoudre et à disparaître.Quant au système glandulaire, il est tonifié en entier : toutes les glandes en profitent, surtout la thyroïde.En cas de basse pression (ou hypotension) adjoindre la cayenne à l’ail pour que les toxines mises en mouvement par l’ail soient évacuées et ne créent pas de malaise désagréable.
Anisfenouil L’anis a un lien tout spécial avec le système digestif. Il apaise les ballonnements, la digestion difficile, le foie surchargé, l’hyperacidité gastrique, l’aérophagie. Il soigne l’anorexie. N’oublions pas de parler de son influence sur le système nerveux en cas de palpitations, douleurs nerveuses et autres troubles.Il est expectorant lors de rhume, toux, irritations.Il est aussi tout conseillé pour les femmes enceintes et allaitantes pour sa teneur en fer, sa douceur sur la digestion et son influence sur la production de lait.Il a une action oestrogénique et a donc un effet régulateur sur les menstruations.
Artichaut

L’artichaut est une plante très amère qui nettoie puissamment le foie, favorise son travail et le protège.Utile en cas de : diabète, mauvais cholestérol, artériosclérose, athérome, lithiase biliaire, hypertension, goutte, néphrite…L’artichaut contient une substance qui nuit à l’allaitement.Commencer par une seule goutte et augmenter graduellement.
AubépineAubepine4 L’aubépine est utilisée pour garder un coeur jeune et en santé, elle est aussi une tonique du système circulatoireAbaisse la pression artérielleUtile en cas de : palpitations, athérosclérose, insomnie, problèmes de ménopause…Ne pas prendre simultanément des dosages thérapeutiques d’aubépine et un traitement pharmaceutique contre les affections cardiaques.
Avoineavoine Les sommités d’avoine fleuries sont très nutritives. Elles sont une source considérable de calcium facilement assimilable et de magnésium.C’est une plante très tonique que l’on prend en début de journée.Par sa richesse en minéraux, elle influe bien sûr sur la beauté de la peau, des cheveux et des ongles.Elle nourrit aussi le système nerveux puisque celui-ci a une grande affinité avec l’assimilation de calcium.
Bardane (racine)bardane2 La bardane est un formidable dépuratif pour les affections de peau : eczéma, acné, dartre, teigne, furoncles et tout problème lié au besoin de nettoyage du sang.Elle facilite la guérison des maladies à éruption telles que la varicelle, la scarlatine et la rougeole.Elle élimine les poisons du sang.Elle est aussi laxative et hypoglycémiante.Elle aide à cicatriser les ulcères gastriques.Elle soulage la goutte et les rhumatismes, étant diurrétique.
BasilicBasilic Le basilic nourrit le système nerveux dans les cas de nervosité, insomnie, irritabilité, angoisses, migraine nerveuse et hyperactivité.Il est un des baumes de nos nerfs.Il soulage aussi les nausées.
Bourrache La bourrache est dépurative et diurétique. Elle purifie le corps.Elle tonifie les glandes surrénales et aide le corps à se débarrasser des métaux lourds comme l’ortie, le trèfle rouge, le lierre terrestre, la chlorelle, le varech. Elle est donc tout à fait indiquée pour soulager les symptômes de l’hyperactivité ou de l’anxiété.Elle régénère le cortex surrénalien.Elle est aussi fébrifuge et sudorifique, donc utile lors de fièvre.Elle a une affinité avec le système lymphatique pour soulager l’œdème.Elle aide lors de goutte, de rhumatisme.Elle fait partie des plantes favorables au système respiratoire : toux, asthme, infection…Comme l’ortie et l’échinacée, la bourrache supporte l’immunité pour minimiser les réactions allergiques et le rhume des foins, prise quelques mois à l’avance.Concernant l’allaitement, elle est recommandée pour stimuler la production de lait et relâcher les nerfs.Pour les enfants, elle est indiquée lors de fièvre éruptive comme varicelle, rougeole, scarlatine…Elle peut être prise avec la cataire.
Calendule La calendule est une plante calmante. Elle apaise et rassure.Elle est utilisée contre les angoisses, les insomnies mais aussi en cas de vomissements importants.Elle est aussi vermifuge et emménagogue (qui favorise l’activité génitale féminine). Elle traite aussi bien l’absence de menstruations que des menstrues trop abondantes.Pour le système digestif, elle est souveraine des brûlures d’estomac et des ulcères.Etant une plante oestrogénique, il convient d’être prudent avec les doses lors d’un traitement hormonal de synthèse.
Camomille Le domaine de prédilection de la camomille est l’assimilation du calcium par l’organisme.Elle contribue à la santé des os en combattant l’ostéoporose, mais aussi l’arthrose et tous les malaises relatifs à une mauvaise assimilation du calcium.Elle alcalinise le pH du corps par sa teneur en calcium : lutte efficacement contre le muguet, les aigreurs d’estomac et l’hyperacidité en général.Elle est traditionnellement utilisée pour calmer et détendre les nerfs.Ses qualités anti-inflammatoires sont recherchées lors de crampes, douleurs, coliques, tendinites…
Capucine
Cataire La cataire a une action toute particulière sur les enfants, elle apaise, calme.Elle est merveilleuse lors de : coliques, poussées dentaires, fièvre, toutes maladies infectieuses infantiles, nuits difficiles, cauchemars, rhumes, grippes, stress, hyperactivité, eczéma, acidité du corps, constipation, anxiété, spasmes.Eviter son usage lors d’hypothyroïdie avérée ou latente.A employer avec modération durant la grossesse à cause de son action emménagogue. Dosage : 5 à 15 gouttes 3 fois par jour pour les adultes.1 goutte par année d’âge 4 à 5 fois par jour pour les enfants.
Cayenneepice-piment-de-cayenne La cayenne augmente les propriétés des autres plantes tout en offrant ses propres valeurs lorsqu’elle est prise en mélange. En effet, elle les fait circuler rapidement vers la région souhaitée.Elle est très utilisée, surtout par les herboristes anglophones au Canada et aux Etats-Unis.Elle nettoie le sang. Elle aide le coeur et équilibre la tension artérielle.Son affinité avec le système circulatoire est bien connue : elle est spécifiquement bonne lorsque les extrémités sont froides.Elle est efficace lors de crampes et de varices.Elle tonifie la sphère digestive. Elle stimule la sécrétion des sucs gastriques (estomac, foie, pancréas, glandes salivaires). Elle lutte contre le manque d’appétit, la constipation, le symptôme du colon irritable, les hémorroïdes.Elle soutient le corps en cas de dépendance à l’alcool.Elle élimine l’alcool du sang le lendemain d’une soirée alcoolisée. Elle augmente l’oxygénation.Elle réduit les taux de cholestérol, les triglycérides, le risque d’agrégation des plaquettes sanguines.Elle soulage les douleurs : mal de tête, névralgie, tendinite, bursite, arthrite, rhymatisme, mais aussi aide à lutter contre les allergies.La cayenne calme ausi le système nerveux exacerbé.Elle est expectorante lors de problèmes respiratoires : toux, maux de gorge (faire un gargarisme avec l’élixir dilué dans l’eau avant d’en avaler), bronchite, grippe, laryngite…La cayenne doit se prendre, à l’exception des autres plantes, pendant les repas (ou juste après) et toujours dans de l’eau.Eviter des doses thérapeutiques durant la grossesse et l’allaitement ainsi qu’en cas d’ulcères gastriques.La cayenne est émétique (fait vomir) si elle est prise en trop grandes quantités.La cayenne n’est pas recommandée aux enfants de moins de 2 ans. Il existe une intéraction avec les broncho-dilatateurs pharmaceutiques comme le théophylline.
Chardon béni  Le chardon béni est favorable au foie et au système digestif (estomac, intestins). Il stimule l’appétit et est utile en cas d’anorexie.Il est hypotenseur, stimule la mémoire, améliore l’irrigation sanguine au cerveau notamment.Il facilite aussi les menstruations surtout à la puberté par son action hépathique.Il augmente la production de lait chez les femmes qui veulent allaiter ou qui allaitent déjà.Des doses trop importantes de chardon béni peuvent engendrer des vomissements et douleurs.Il est contre-indiqué pour les femmes enceintes. Certains recherches le classent comme contraceptif naturel.
Chardon Marie Le chardon Marie protège le foie. Il le nettoie et va même jusqu’à aider la régénération des cellules hépatiques malades, fragilisées par la prise de médicaments, d’alcool, par la chimiothérapie, les rayons X, une hépatite…Il est hypertenseur. Il agit sur la constipation, la lithiase biliaire, la cirrhose et l’empoisonnement alimentaire.Il travaille sur les allergies, le rhume des foins, l’asthme, le mal des transports, les vertiges, le psoriasis…Le chardon Marie n’a pas de contre-indications. Au contraire, il minimise les effets hépatotoxiques des traitements ou autre.
Coriandre La coriandre est utilisée en cas de :-        flatulences,-        ballonnements,-        estomacs irrités,-        manque d’appétit,-        parasites intestinaux,-        mauvaise haleine…Elle est aussi efficace lors de lassitude, de stress.Elle agit également sur la formation du mucus pendant un rhume et pour les pertes blanches vaginales.Enfin, elle stimule le pancréas pour contribuer à son équilibre.Dosage : 3 à 7 gouttes 3 fois par jour.
Ne pas prendre de doses excessives.
Echinacée
L’échinacée est bien connue et très employée pour ses vertus immuno-stimulantes.Elle favorise la production d’anti-corps, de leucocytes T. Elle stimule les glandes surrénales, la glande thymus et les ganglions lymphatiques.Par ses propriétés antibiotiques, elle accélère la guérison lors de rhumes, grippes, fièvre, amygdalite, sinusite, bronchite, aphtes, mais aussi d’infections urinaires, prostatite, mastite, empoisonnement, intoxication, infection à styphylocoque ou streptocoque.Pour la peau, on l’utilise lors de furoncles, d’acnés, d’herpès, de feux sauvages, de verrues, d’impétigo, teigne, pied d’atlhète, gangrène…Elle est souveraine du système lymphatique en cas de blocage et d’inflammation lymphatique.Elle est en outre efficace pour lutter contre les allergies via le renforcement du système immunitaire. Elle peut aussi être prise avant et après une opération chirurgicale gynécologique pour prévenir l’infection.Des doses trop fortes pourraient provoquer des vertiges et des nausées.
Epilobe L’épilobe est une spécialiste de la prostate. Elle peut être prise sans problème sur une longue période de temps pour agir avec efficacité sur les inflammations, l’hypertrophie de la prostate, les douleurs post-opératoires suite à l’ablation de la prostate, mais aussi l’inflammation et l’irritation de l’urètre, de la vessie et des reins.Eviter l’usage simultané avec un traitement pharmaceutique traitant l’hypertrophie de la prostate.
Fenouil Les graines de fenouil en plus d’être nutritives soulagent les flatulences : elles sont stimulantes pour tout l’organisme, expectorantes et augmentent la production de lait.
Fenugrec Le fenugrec se fait remarquer par son travail sur le pancréas. Il le renforce et le soutient. Il agit aussi bien lors d’hypoglycémie que lors de diabète.Il est très nutritif, donc souhaitable lors d’ anémie, d’anorexie, de fatigue, d’épuisement, d’obésité. Il contient nombre de vitamines, minéraux et acides aminés.Il est aussi expectorant.Il a une action spéciale sur le métabolisme des graisses. Contrairement à sa réputation de faire prendre du poids, il est équilibrant et a l’intelligence d’agir dans un sens ou dans l’autre selon le besoin.
Framboisier « La » plante de la femmeNourrit et tonifie les ovaires et l’utérusNormalise les menstruationsRégule le système hormonalLiquéfie le sang (couperose, varices)Nourrit l’organismeAntidiarrhéiqueAttention : incompatible avec la théobromine.Eviter l’utilisation si prise d’anti-coagulants ou fluidifiants sanguins chimiques.
Guimauve (racine) La racine de guimauve contient une grande quantité de mucilage et du calcium.Elle adoucit les muqueuses irritées, l’inflammation tant au niveau du système respiratoire, digestif qu’urinaire.Elle est très émolliente et anti-inflammatoire. Elle est très apaisante lors de toux, rhume, asthme, bronchite et rougeole.Pour les reins, elle facilite l’élimination des pierres dans sa grande douceur. Elle minimise l’irritation de l’expulsion.Bref, elle est merveilleuse dans tous les cas d’irritation notamment du tube digestif, la gastro-entérite et la constipation.Elle est traditionnellement utilisée lors de fibrome, d’adhérence et d’inflammation au niveau du système reproducteur.Quant aux femmes allaitantes, elle enrichit le lait, le rendant plus nourrissant.Comme toutes les plantes mucilagineuses, elle peut entraver l’absorption des médicaments. Préférer des prises séparées.
Mauve La mauve est nutritive, pectorale et expectorante. Elle est très douce et émolliente tant pour le système digestif que pour le système respiratoire.On l’utilise pour les inflammations des muqueuses, constipation, angine, toux, bronchite…
MélisseMélisse La mélisse est surtout connue pour son bienfait sur le système digestif : indigestions, maux de tête, manque d’appétit.
Son efficacité est incontestable lors de problèmes nerveux : plante anti-stress par excellence renforcée par son effet antispasmodique. Elle agit lors de :-        fatigue nerveuse,-        angoisses,-        irritabilité,-        dépression nerveuse,-        palpitations,-        vertiges,-        acouphènes,-        crises d’asthme.De plus, elle régule les menstruations.Elle est enfin une plante spécifique pour l’hyperthyroïdie.
Attention : éviter son usage lors d’hypothyroïdie avérée ou latente.
Menthe poivréementhe poivree Elle est pour beaucoup la plus thérapeutique des menthes.Elle est tonique, antiseptique et expectorante lors de toux, bronchite et asthmes.Elle combat la fermentation intestinale, la paresse de l’estomac, de l’intestin et de la vésicule biliaire, les ballonnements, les nausées, l’intoxication alimentaire, la constipation, les douleurs gastriques, l’hyperacidité gastrique, les coliques hépathiques et néphrétiques et l’inflammation de l’intestin.Elle soutient le système nerveux, calme les tensions si elle est utilisée à faibles doses.Elle équilibre les menstruations douloureuses ou insuffisantes.A haut dose, elle est stimulante et peu gêner le sommeil.Il convient d’être prudent avec les doses notamment pour les enfants.La menthe diminue la production de lait pour les femmes allaitantes.A long terme, elle peut irriter les reins.
Millepertuis Le millepertuis induit le positivisme et le bien être.Il est souverain lors de dépression, mélancolie, nervosité, anxiété, angoisse de surmenage, insomnie, énurésie ainsi que lors des changements hormonaux de la ménopause, de troubles de la parole et des problèmes de concentration.Il est souvent nécessaire de le prendre sur une longue durée pour en ressentir les bienfaits.Il ne doit pas être employé lors d’un traitement aux anti-dépresseurs pharmaceutiques, anxiolytiques, somnifères car ces derniers et le millepertuis sont incompatibles.Le millepertuis étant photosensibilisant, il convient d’arrêter le traitement si l’épiderme devient réactif au soleil.
Onagre
Ortie L’ortie nourrit le sang de façon incomparable lors d’anémie, de fatigue générale, d’hypotension.Elle le nettoie aussi lors de problèmes de peau, eczéma, pellicules.Elle stimule les glandes notamment la thyroïde, le pancréas et les reins.C’est une plante qui tonifie tout l’organisme et est très nutritive : fer, calcium, potassium, phosphore, silice…Elle est un bon support de la circulation du sang en plus d’être merveilleuse pour la constitution de celui-ci.On l’utilise aussi pour les affections de bouche tels que les aphtes, gingivite…Elle est spécifique pour le traitement à long terme des allergies, de l’intoxication aux métaux lourds.Elle contient encore nombre de vertus. Elle stimule en douceur l’activité péristaltique, prévient la lithiase rénale, soulage la cystite chronique et renforce le système immunitaire.Elle agit positivement sur le diabète sans pour autant être nuisible aux hypoglycémiques.Elle est souveraine pendant la grossesse, l’allaitement et tous les autres moments de la vie.Elle est très efficace lors de problèmes respiratoires : rhumes, excès de mucus et asthme, par son effet expectorant et antispasmodique.En outre, elle favorise la guérison des hémorroïdes, la vitalité et la croissance des cheveux, le soulagement des rhumatismes, de l’arthrite, de la goutte et de l’ostéoporose.
Pensée sauvage La pensée sauvage s’intéresse à notre peau en nettoyant le sang : eczéma, acné, ulcères, croûte de lait des bébés, et autres…Elle est aussi bénéfique au niveau du système respiratoire.
Pissenlit (feuilles) Le pissenlit est une plante aux innombrables vertus. Il est tout d’abord très nutritif. Il contient beaucoup de provitamine A, de la vitamine B, C, toutes sortes de sels minéraux notamment beaucoup de potassium et de sodium, du fer sous forme de phosphate de fer donc très facile à assimiler…Ensuite le pissenlit est un vrai cholagogue (il stimule la production de bile et en facilite l’évacuation), il soulage donc les congestions du foie : hépatite, jaunisse, dyspepsie, problèmes hépatiques, pierres, constipation…Il aide le fonctionnement des reins. Il est le meilleur diurétique que je connaisse, compensant l’éventuelle perte de potassium par ses propres sels minéraux : cellulite, embonpoint, jambes enflées.Il supporte aussi toutes les autres glandes du corps. Il tonifie le pancréas, agit aussi bien lors de pré-diabète que d’hypoglycémie. Il filtre les toxines du sang, nettoie, draine. On l’utilise lors de problèmes de peau, d’infections à champignons, de Candida Albicans, de varices, d’artériosclérose, d’hypercholestérolémie, de goutte, rhumatisme, douleur aux articulations, arthrite rhumatoïde, douleur de sciatique, mais aussi anémie, manque d’appétit, asthénie, anémie de grossesse, nausées de début de grossesse et hyper-activité.
Pissenlit (racine)racine pissenlit La racine de pissenlit affectionne particulièrement le foie, la vésicule biliaire, le pancréas et le sang.Elle contient une grande quantité d’inuline, de la lécithine et de la taraxine.Son action de purification est grande. Elle nettoie le sang de ses toxines. Elle soulage les congestions du foie : hépatite, jaunisse, inflammations des voies biliaires…Elle stimule la production de bile et en facilite l’évacuation.
Plantainplantain Le plantain nettoie le sang des toxines. Il nettoie tout le corps.Il soutient les reins et la vessie.Il peut soulager les cystites chroniques.Lors de maux d’oreille, on peut imbiber un bout de tissu de concentré de plantain et l’insérer dans l’oreille.
Reine des prés
Réglisse (racine)Réglisse(feuilles) La réglisse stimule le pancréas et supporte les glandes surrénales pour aider les hypoglycémiques.Elle abaisse le taux de triglycérides, le cholestérol et augmente la tension artérielle.La réglisse est très efficace pour protéger les parois lors d’ulcère gastrique, gastrite, ulcéres duodénaux et syndrome du côlon irritable.Elle lutte contre la constipation, l’hépatite et prévient la cirrhose.Elle est anti-inflammatoire lors de tendinite, rhumatisme, arthrite mais aussi anti-tussive pour rhumes, bronchites, laryngites et maux de gorge.La glycyrrhizine (composant de la réglisse) stimule la production d’anticorps, de globules blancs et d’interféron. Elle augmente donc la résistance de l’organisme aux allergies, aux attaques virales et microbiennes.La réglisse est une plante oestrogénique et un bon tonique utérin.Eviter la réglisse pendant la grossesse, en cas d’hypertension, d’insuffisance rénale, d’oedème, d’hypokatiémie (manque de potassium), de traitement pharmaceutique à la cortisone et digoxin.Limiter son utilisation par les diabétiques car elle est sucrée.Eviter de prendre des doses trop élevées et/ou sur une trop longue durée.
Romarin Le romarin est une plante tonique qui stimule la mémoire et la concentration. Il est un bon support pendant les études, les travaux intellectuels et pour conserver une bonne irrigation du cerveau.Il soutient le corps lors de fatigue, d’hypotension, d’anémie.Il stimule aussi les glandes surtout les cortico-surrénales qui produisent la cortisone.Le romarin a un lien tout particulier avec les reins : il les nettoie et les vivifie.Il traite : la lithiase rénale, la goutte, les coliques néphrétiques, la rétention d’urine, la paresse rénale, les rhumatismes, la néphrose, l’oedème.Il est aussi réputé pour nettoyer le foie et pour ses qualités quant à la lithiase biliaire, aux problèmes hépatiques, à la cirrhose et aux parasites intestinaux.Il aide à digérer les gras. Il est bénéfique sur les dépôts de gras dans les artères.Il supporte le système nerveux : palpitations, angoisses, nervosité…Il est aussi utilisé lors d’épilepsie.Quant au système féminin, il régule les menstruations et soigne les pertes blanches.Limiter les doses lors d’hypertension.Selon la sensibilité de chacun, il est d’usage de privilégier les prises des plantes toniques en début de journée.
Sarriette La Sarriette est une plante qui tonifie le système digestif et qui est carminative (c’est à dire qui diminue les flatulences). C’est une plante tonique.Elle fait partie de celles que l’on prend le matin. Elle est réputée aphrodisiaque puisqu’elle vivifie l’organisme.
Sauge La sauge fortifie l’organisme affaibli et est une grande tonique.Elle agit avec une vivacité sur la circulation sanguine (varices, phlébites, hémorroïdes…), le système nerveux, le cœur, l’hypotension, l’excès de mucus dans le système respiratoire…Elle fait merveille en cas de fatigue, de surmenage, d’insomnie, d’état dépressif…Elle stimule la digestion, le métabolisme des graisses, la production de bile, l’appétit…Elle soulage l’hyperacidité gastrique et les problèmes digestifs.Elle est souvent efficace contre les bouffées de chaleur car elle régularise la transpiration. Elle équilibre aussi le système hormonal.Quant au système rénal, elle aide à l’évacuation des calculs, des oedèmes, la rétention d’eau, la goutte…Etant une plante tonique, elle peut gêner le sommeil. Il convient donc de la prendre plutôt en début de journée.Elle ne convient pas aux personnes très expansives, hypertendues.
Son usage est proscrit lors de la grossesse, de l’allaitement, d’épilepsie.
C’est une plante oestrogénique.
Thym Le thym doit sa notoriété à son action sur le système immunitaire (prévention des rhumes, affections hivernales) et sur le système respiratoire (bronches, poumons).Il est tonique, vermifuge, antiseptique, expectorant, antibiotique et digestif.Il agit sur la digestion lente, les ballonements, les parasites, la somnolence et l’apathie.Il tonifie la circulation lors de vertiges, bourdonnements d’oreille et migraines.Il équilibre aussi les menstruations.Quant au système urinaire, il contre les infections, la rétention urinaire et la faiblesse des reins.Eviter les doses thérapeutiques lors de la grossesse (stimulant utérin).
Trèfle rouge Le trèfle rouge est un dépuratif sanguin : bénéfique en mélange avec d’autres plantes pour les problèmes de peau : psoriasis, eczéma, acné, verrues, pellicules…Il stimule bien le système immunitaire même chez les tout petits en petite dose bien sûr. Pour ces derniers, il traite les coliques, les maladies infantiles, le rhume, l’hyperactivité de l’enfant.Il augmente la fertilité et accompagne la maman allaitante par sa richesse en minéraux. Il est nutritif: contient des protéines, du calcium, du magnésium…Il soulage lors de la ménopause pour les chaleurs, les articulations, la nervosité.Il est diurétique, anti-inflammatoire et désobstruant.Enfin, il travaille à alcaliniser le système.Ne pas prendre en grandes quantités si vous prenez un traitement hormonal de synthèse.
Verveine officinale La verveine officinale est fébrifuge, calmante et diurétique. Elle est digestive et influe spécialement sur l’estomac.Elle détend le système nerveux lors de névralgies mais aussi de manque d’appétit, d’anxiété et de troubles du sommeil.

Ces écrits sont rédigés par la Fée aux Herbes et en sont la propriété pleine et exclusive, veuillez demander l’autorisation avant quelconque reproduction ou diffusion.

Vertus des plantes médicinales (elixirs floraux)

     Achillée millefeuille rose

Achillée rose

L’achillée millefeuille rose dynamise. Elle protège des influences négatives, des perturbations émotionnelles de l’entourage et des attaques psychiques dirigées vers une personne.

Elle protège le champ électromagnétique.

A long terme, elle favorise la télépathie et les perceptions extra-sensorielles.

     Aunée

     Bourrache

IMG_8996

La bourrache amène courage, confiance, optimisme, force vitale psychique et physique.

Elle chasse la mélancolie, le chagrin, la tristesse, le découragement face aux épreuves et stimule la joie.

Elle facilite l’assimilation du calcium, du fer, du magnésium, du zinc et en moindre mesure de l’iode.

Elle renforce les surrénales, la thyroïde, le système sanguin.

Elle favorise la sudation, et si besoin, atténue l’intensité de la fièvre.

     Calendule

IMG_8980

La calendule aide à développer la sensibilité, la douceur, l’écoute, la réceptivité et le respect de l’individualité et du cheminement de chacun.
Cet élixir affine la perception du langage non verbal.
La calendule apaise les sensations de rejet, de manque d’affection.
Elle détend, soulage la douleur.
Elle favorise la circulation du sang et de l’énergie aux extrémités.

      Camomille

IMG_8473

La camomille amène calme, détente, bien être, réconfort.
Elle réduit les tensions du système nerveux, libère de l’insomnie.
Elle aide à l’apprentissage et à la méditation.
Elle libère des peurs et rajeunit les cellules.

      Capucine

La capucine donne de la vigueur et ouvre la perception des couleurs et de l’aura. Elle améliore la vue quand les yeux sont affaiblis par des désordres nerveux.
Elle élargit l’horizon en cas d’obsession, d’étroitesse d’esprit, de compulsion, de surmenage.
Elle facilite la méditation, supporte le système endocrinien et aide l’assimilation de la vitamine B.
Elle soutient les gens qui ont une activité intellectuelle trop intense au détriment du corps physique.

     Cosmos

Le cosmos permet l’expression claire et la communication facile. Il est conseillé aux timides, aux introvertis et aux orateurs, aux autistes aussi.
Il accroit la conscience et la réceptivité.
Il harmonise l’énergie du coeur.
Il stimule la création artistique.
Il supporte la thyroïde, le système respiratoire et cardiaque.
Il favorise l’assimilation de la vitamine B, de l’iode et de la silice.

     Fleur de courgette

La courgette équilibre le système hormonal, stimule la fertilité.
Elle libère des déséquilibres émotionnels, de la colère, de la frustration, des tensions physiques lorsque la créativité est refoulée à cause d’un milieu culturel et social fermé.
Elle supporte la grossesse.
Elle accompagne le traitement des maladies sexuelles.
Elle libère les toxines des reins et autres organes excréteurs.

    Echinacée

L’échinacée ouvre le chakra du coeur, purifie le mental.
Elle est utile dans les maladies de l’âme lorsque l’être est menacé d’une déchéance émotionnelle ou physique.
Elle offre une protection psychique à ceux qui sont perturbés par un asservissement, un traumatisme, une agression, un manque d’amour.
Elle favorise l’intégrité, l’optimisme, la joie, la purification, la créativité, l’enthousiasme, le dynamisme.

     Guimauve

   Ipomée

L’ipomée aide à se libérer des habitudes destructrices, des dépendances (alcool, tabac, café, grignotage…).

L’ipomée équilibre, stabilise, renforce la vitalité et tonifie le système nerveux.

    Lavande

La lavande stimule le cerveau, amenant rapidité et clarté d’esprit.

Elle équilibre le système nerveux, amène un sentiment de paix intérieure. L’élixir de lavande est un harmonisant. Il procure un bien-être général.

Il peut aider à régler des conflits relationnels persistants surtout lorsque toutes les personnes en conflit en prennent.

Il aide à se défaire des liens karmiques qui entravent le cheminement actuel.

  Mauve

La mauve aide à se défaire de la peur de vieillir.

Elle permet de considérer la santé, la vitalité, la maturité favorablement plutôt que les changements physiques perçus comme dégradants.

Elle facilite le passage vers l’âge mûr.

Elle aide aussi à diminuer les symptômes du vieillissement : diminution de la vue, de l’ouïe, des réflexes, de la tonicitté des artères, des veines.

Elle augmente la confiance en soi, tonifie le système endoctrinien, la virilité, régénère les cellules.

Elle supporte aussi le passage à l’adolescence.

    Millepertuis

Le millerpertuis soulage les peurs de tout ordre : conscientes ou inconscientes, originaires des vies passées, cauchemars, rêves perturbés…

Il traite aussi l’énurésie des enfants, la peur du noir, la peur de s’endormir, la peur de l’abandon.

Dans le sommeil, il aide l’âme à se dissocier du corps physique.

Il donne une grande force intérieure.

Il favorise l’assimilation du zinc, du phosphore et du magnésium.

Il permet de vivre des états visionnaires sans crainte.

    Monarde

     Onagre

L’onagre favorise l’introspection, le silence, la réflexion, la méditation, l’intimité avec soi et avec les autres.

Il permet de révéler les habitudes si ancrées qu’elles sont devenues naturelles.

Son énergie est lunaire, féminine. Les rêves deviennent vibrants et puissants, l’inconscient se manifeste de ce fait et entraîne des changements de pensées.

      Pensée Sauvage

La pensée sauvage détruit les virus : herpès, grippe, hépatite…

Elle stimule l’hémisphère droit du cerveau qui régit l’intuition.

         Pissenlit

IMG_8974

Le pissenlit relâche la musculature surtout utilisé en frictions.

Il déloge les tensions en les transformant en paix et détente.

Il favorise l’équilibre émotionnel par la bonne absorption des minéraux.

L’énergie vitale circule plus librement.

Il dissout les toxines du corps, à utiliser lors de cures de nettoyage, de jeûne d’élimination.

Il métamorphose profondément.

En cas de leucémie, d’ulcère, de dégénérescence musculaire, il est bienfaiteur.

          Pois de senteur

Le pois de senteur favorise l’introspection. Il aide à communiquer avec l’âme et à percevoir les vérités essentielles.

Il révèle l’être de douceur et de tendresse. Il stimule les forces vitales et la santé.

Il favorise le jeu et l’installation de l’espace requis par l’enfant intérieur.

Il rend plus sensible aux couleurs, aux nuances, aux subtilités, à la beauté, à la musique et à toute forme d’art.

Il accentue le sentiment d’unité avec ce qui nous entoure. Il resocialise les personnes à tendance marginales.

Il soulage de la douleur, du déracinement ou de la difficulté à s’implanter socialement.

          Rose

La rose permet de donner et de recevoir l’amour pur et sincère, sans attente et sous toutes ses formes. Il épouse la recherche de perfection en favorisant l’expérience de la dévotion et de l’Amour divin.

Il aide à aimer ce que l’on fait et ce que l’on est.

Il agit comme adjuvant pour les autres élixirs. Il fait resplendir la peau et aide à la régénération des tissus.

           Serpolet

Nombre de visites
Diaporama